Media Release: français
 

Prime Minister Trudeau and the monarchy

Toronto, December 1, 2015 - Citizens for a Canadian Republic (CCR), the organization that advocates for a democratically-selected Canadian as head of state, would like to officially respond to comments about the monarchy, made overseas last week by Prime Minister Justin Trudeau.

 

In London, Trudeau was quoted as saying to the UK media that "Her Majesty will remain an integral part of our country's progress and future."

 

By referring to "Her Majesty" and not "the monarchy," does it mean that he's OK with the status quo, but only until the end of the Queen's reign? If so, then Prime Minister Trudeau has an identical opinion to that of Australia's republican Prime Minister Malcolm Turnbull.

 

He also said that he has no interest in "cracking open the constitution" when other issues take priority, and that "there isn't a huge appetite" for a debate on the monarchy in Canada.

 

Regarding the priority, CCR believes that unless we have the same parliamentary debate that has already begun in Australia, Barbados, Jamaica, New Zealand and St. Vincent and the Grenadines, Canada may be severely lacking in viable options when the Queen's reign ends.

 

And, on his assertion that Canadians have no taste for constitutional reform, according to the most recent poll on the issue, released April 30, 2013 by Angus Reid, "Half of Canadians (49%) support reopening Canada’s constitutional debate to discuss the possibility of replacing the monarch with an elected head of state, while one third (33%) are opposed."

 

The Queen addressed the Commonwealth Heads of Government Meeting in Malta last week, with Mr. Trudeau in attendance. Having lived there for two years before her coronation, it's important to note that the Queen has admitted to a particular fondness for Malta, now a parliamentary republic that made its governor general the official head of state in 1974.

 

Just like Malta, Canada can also enjoy an exemplary relationship with the British royals after we become a parliamentary republic. If Mr. Trudeau needs a reason why Canada should do the same, he has already answered it:

 

"Because it's 2015."

 
ABOUT CITIZENS FOR A CANADIAN REPUBLIC
Representing Canada's republican movement since 2002, Citizens for a Canadian Republic is a registered non-partisan, not-for-profit organization advocating the full Canadianization of the head of state. We are in favour of the following:
  • A governor general evolving into Canada's official head of state, constitutionally separate and distinct from the monarchy,
  • preserving the function and traditions of our government as a parliamentary republic,
  • celebrating all of Canada's culture and heritage,
  • continuing Canada's involvement in the Commonwealth of Nations, where most members are already republics.
CONTACT INFO
Media Inquiries
Citizens for a Canadian Republic
2100 Bloor Street West, Suite 6 - 146
Toronto, Ontario M6S 5A5
Phone(416)705-5660
info@canadian-republic.ca
www.canadian-republic.ca

A member of Common Cause, an alliance of four Commonwealth republican movements

 

  

 

 


français
 
COMMUNIQUÉ English
 

Le Premier ministre Trudeau et la monarchie

Toronto, 1er décembre 2015 - Citizens for a Canadian Republic (CCR), l’organisme qui milite en faveur du choix démocratique du chef de l’état canadien, souhaite répondre officiellement aux commentaires prononcés la semaine dernière à l’étranger par le Premier ministre Justin Trudeau au sujet de la monarchie.

De passage à Londres, M. Trudeau a été cité ainsi par les médias du Royaume-Uni : « Sa Majesté demeurera partie intégrante des progrès et de l’avenir de notre pays. »

En faisant référence à « Sa Majesté » plutôt qu’à « la monarchie » est-ce un signe qu’il accepte le statu quo, mais uniquement d’ici la fin du règne de la Reine? Si tel est le cas, le Premier ministre Trudeau partage l’opinion du Premier ministre républicain d’Australie, Malcolm Turnbull.

M. Trudeau a également déclaré n’être nullement intéressé à rouvrir la Constitution alors que d’autres enjeux sont plus pressants, mais il constate un « appétit vorace » envers un débat sur la monarchie au Canada.  

À ce propos, CCR croit qu’à défaut de tenir le même débat parlementaire qu’ont déjà entrepris l’Australie, la Barbade, la Jamaïque, la Nouvelle-Zélande, de même que St-Vincent et les Grenadines, le Canada pourrait se retrouver à court d’options viables au terme du règne de la Reine.

Quant à son affirmation à l’effet que les Canadiens n’ont pas envie d’une réforme constitutionnelle, selon le plus récent sondage sur la question publié le 30 avril 2013 par la firme Angus Reid, « La moitié des Canadiens (49 %) appuient la réouverture du débat constitutionnel afin de discuter du remplacement du monarque par un chef d’état élu, alors qu’un tiers (33 % s’y opposent. »

La Reine s’est adressé à la réunion des chefs d’états du Commonwealth, qui se tenait à Malte et à laquelle M. Trudeau a assisté. Parce qu’elle y a vécu pendant deux ans avant son couronnement, il est important de souligner l’attachement particulier de la Reine pour Malte, qui est maintenant une république parlementaire dont le gouverneur-général est devenu officiellement chef de l’état en 1974.

Tout comme Malte, le Canada peut aussi jouir d’un lien exemplaire avec la royauté britannique après être devenu une république parlementaire. Si M. Trudeau cherche pourquoi le Canada pourrait en faire de même, il en a déjà donné lui-même la réponse :

« Parce qu’on est en 2015. »

AU SUJET DE CITOYENS ET CITOYENNES POUR UNE REPUBLIQUE CANADIENNE
Le mouvement républicain du Canada, Citoyens pour une république canadienne,  s'engage à promouvoir l'évolution du Canada vers une république parlementaire. Nous sommes en faveur de ce qui suit:
  • Un gouverneur général en tant que chef d'Etat officiel du Canada,constitutionnellement séparé et distinct de la monarchie,
  • la préservation de la fonction et des traditions du Parlement,
  • la célébration de l'ensemble de la culture et du patrimoine du Canada,
  • le maintien de la participation du Canada au sein du Commonwealth des nations, dont la plupart des membres sont déjà des républiques
RENSEIGNEMENTS
Citoyens et citoyennes pour une république canadienne
rue 2100 Bloor Ouest, Suite 6 - 146
Toronto, Ontario M6S 5A5
Tél (416)705-5660
info@republique-canadienne.ca
www.republique-canadienne.ca
 

Un membre de Common Cause, une alliance de quatre mouvements du républicain de Commonwealth